De vous à moi

Le mot des permanents

Pour mener à bien l’Assemblée générale du 28 mai dernier, le Conseil d’administration d’Asmae s’est donné complètement à la tâche. De mémoire d’Asmae, nous n’avons jamais vu un Conseil d’administration se démener à ce point pour pouvoir présenter un compte de résultats et un bilan avec autant d’embûches sur sa route. Il est clair que l’année 2011 a été une année noire pour la comptabilité. Cet état de fait est un paradoxe, bien sûr, puisque 2011 a vu le 30e anniversaire d’Asmae et la reconnaissance de l’association comme Organisation de Jeunesse par la Fédération Wallonie Bruxelles.  Comme nous avons eu cette formidable reconnaissance, il est normal que nous soyons passés d’une comptabilité simple à une comptabilité en partie double. Et là, ce fut vraiment un passage extrêmement difficile. Nous avons tout vécu : une comptabilité encodée trois fois sur trois programmes différents dont bien sûr la dernière était la bonne mais à quel rythme ! Remercions ici au passage, Vody de nous avoir débroussaillé le terrain, Etienne Terlinden pour son travail de bénédictin qui a réussi malgré les écueils sérieux à encoder cette comptabilité trois fois en passant parfois des nuits sur son ordinateur. Merci aussi au père de Juile Rijpens qui nous a donné un sérieux coup de main pour finaliser cette comptabilité. Merci aussi à la fiduciaire qui a remis nos comptes en ordre pour permettre au Conseil d’administration de les présenter à l’Assemblée générale du 28 mai.

Mais le tout grand coup de chapeau va à Julie (notre présidente), elle-même, alors qu’elle a une vie professionnelle, de nous avoir autant aidé, durant ces moments très difficiles répartis sur 2011 et les cinq premiers mois de 2012. Chapeau aussi à tout son conseil d’administration qui s’est réunit plus que de raison autour du chevet de la comptabilité…

Ce qui s’est passé avec cette comptabilité 2011 a été un révélateur de l’esprit d’Asmae. Les membres du CA ont tous pris leurs responsabilités ; ils ont été en tout point actif ; Ils ont eu assez de clairvoyance pour être critiques et ils ont été solidaire avec les permanents et tous les volontaires de l’association. En cela aussi, ils ont agi en tant que citoyen sans compter leurs heures…

Nous, les permanents, nous osons le dire : nous nous sentons formidablement soutenus par le CA et nous sommes fiers d’en avoir un comme cela !

Les permanents

Les commentaires sont fermés.