Projets, Sénégal

La Radio Niombato émet de nouveau

sn2014-radio-niombato9La radio communautaire Niombato FM est située dans le village de Soucouta au Sénégal et couvre un rayon d’une cinquantaine de kilomètres. Elle fait partie d’un centre multimédia qui a pu voir le jour en avril 2007 grâce à une réelle synergie entre les communautés locales, organismes internationaux et notre partenaire Action Jeunesse Environnement. Le projet comprenait l’équipement en matériel informatique, imprimantes, appareils photos et équipements radiophoniques.

Ce centre regroupe aujourd’hui 22 membres du personnel dont 11 permanents et se compose de la radio communautaire et d’un cyber. Outre les émissions musicales, la radio propose également dans sa grille de programmes des émissions thématiques. Ces dernières visent surtout à conscientiser les populations locales concernant la gestion des ressources naturelles avec des sujets tels que l’élevage, la pêche ou l’agriculture. Si l’environnement occupe une place de choix dans la grille des programmes c’est que la radio se trouve dans la région du delta du Sine Saloum, l’une des zones écologiques les plus importantes du Sénégal mais aussi l’une des plus fragiles abritant des écosystèmes qui sont aujourd’hui de plus en plus menacés à cause d’activités humaines.

La foudre est tombée sur l'antenne de Niombato ce qui a entraîné la fermeture de la radio et de tous ses équipements. En effet, si l'antenne est équipée d'un petit paratonnerre, la maison qui abrite les appareils ne l'est pas ! De plus, les prises de courant ne sont pas reliées à la terre. Du coup l'émetteur a grillé. Il a fallu le remplacer. Lors de la visite de Moussa Mané en Belgique un appel a été lancé. Devant le peu d'enthousiasme des radios libres ou communautaires de Belgique, il a été question pour Asmae de financer l'achat d'un nouvel émetteur à charge pour la radio de refinancer l'achat des autres appareils et surtout de la mise en terre du réseau électrique.

Depuis lors Radio Niombato émet à nouveau. L'histoire continue donc de plus belle.

Géry de Broqueville

Les commentaires sont fermés.