Dossier

New Vision Egypt

New Vision Egypt (en bas à droite)

New Vision Egypt (en bas à droite)

Lors de la fête de Saint-Jean-Baptiste de la Salle au Daher (Le Caire), plusieurs sponsors étalaient leurs boniments sur de grandes bâches qui pendouillaient sur la façade centenaire du Collège de La Salle du Caire. L’une d’elles, bien placée, engageait le chaland à avoir « une nouvelle vision pour l'Égypte ». A y regarder de plus près, cette organisation propose « a new vision Egypt for immigration and Study Services ». Qu’en est-il exactement ?La brochure obtenue l’on peut lire en préambule que l’immigration est un rêve pour chacun qui veut le succès, le progrès et une vie meilleure avec le travail, les études ou les investissements. Mais à cause des procédures d’immigration qui sont longues, le rêve devient trop sophistiqué… « New Vision Egypt » propose de faciliter les démarches aux candidats à l’immigration grâce à l’appui d’avocats et des consultants spécialistes dans le domaine. Certes, ils aident aussi ceux qui veulent étudier en Australie ou en Angleterre avec le but d’y rester définitivement. Outre le fait qu’elle vante les mérites de l’Australie comme le meilleur pays au monde, elle présente tous les avantages de l’immigration comme l’obtention d’une vie stable avec un travail avec un haut salaire, dans un pays démocratique qui vit en paix, dans un environnement non pollué, des assurances pour une santé garantie avec possibilité des meilleurs médecins au monde… Tout ce que n’est pas le Caire où l'Égypte ! Voilà donc la nouvelle vision pour l'Égypte ! Voici quelques réactions de jeunes face aux propositions de cet organisme : Karim : Quand je vois ce type d’organisme je me dis que les Égyptiens sont en train de coloniser le monde. Ils sont en train de planter un drapeau égyptien dans tous les pays où ils vont. New Vision Égypte, cela veut dire que l’Egypte est partout. Où que tu ailles, tu rencontres des Égyptiens. Passerelles : Comment penser à développer l'Égypte avec une telle vision ? Karim : Envoyons les Australiens en Égypte et laissons-les développer l'Égypte comme ils l’on fait en Australie ! Passerelles : C’est vraiment le fond de ta pensée ? Karim : oui et non. Je ne vais pas immigrer. Je reste ici. Les trois-quarts de mes amis veulent immigrer. Mais je ne les comprends pas. Ils disent qu’ils n’ont pas choisi de naître en Égypte. C’est vrai. Mais cela rime à quoi. C’est comme avec sa mère. Je n’ai pas choisi ma mère… Je ne vais pas changer de mère sous prétexte que je ne l’ai pas choisie. Je suis né en Égypte et je veux y rester parce que je peux participer à son développement même si la vie est difficile ici. Passerelles : Paulette, tu as vu aussi cette publicité pour l’immigration… Paulette : oui j’ai vu cela et je ne suis pas d’accord que cette publicité soit faite dans un collège qui éduque les jeunes égyptiens à l’amour de l'Égypte. Mais, l’immigration est quelque chose de naturel. Chacun de nous devrait pouvoir partir dans un autre pays. C’est cela la liberté de circuler. Mais si tous les gens entreprenant quittent l'Égypte, que va-t-elle devenir ? Propos recueillis par Géry de Broqueville
Mot-clef , , , , |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *